Politique: Âpres la député Korbéogo, la famille du député SIMBORO Daouda violenté par des jeunes de l’UPC

Share Button

« Il est tard mais j’ai l’obligation de vous rassurer. Je vais bien, mon épouse et mes enfants aussi. Les familles de mes douze autres amis députés également.

Ma femme et mes enfants ont été pris en otage par une bande de jeunes partis du siège de l’UPC, notre si grand parti répubicain et légaliste.

Ils sont passés chez l’honorable Korbéogo, chez l’honorable Kady Zongo/Yanogo, l’honorable Ladji Puissance Coulibaly.

Leur agenda intimer aux valeureux députés du groupe parlementaire UPC Renouveau Démocratique de démissionner de leur mandat dans les 72 heures.

Mais rassurez vous cet acte téléguidé par les serviteurs zélés renforce notre conviction. Mon mandat appartient à la Kossi et là bas qu’il faudra maintenant aller le chercher.

Les responsabilités seront situées. Des mandats vont tomber et ce ne serait pas les nôtres. Les masquent commencent a tomber effectivement. »

SIMBORO Daouda.

Ajouter un commentaire

Tahirou Bationo

Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com