Politique: le M21 demande au président du Faso de prendre langue avec le régime de Blaise Compaoré

le Mouvement M21 était face à la presse ce Mercredi 20 février 2019 . l’objectif était de donner sa lecture de la situation nationale marqué par l’insécurité . Le mouvement n’est pas aller a reculons pour demander au Président du Faso de « reprendre langue avec les leaders déchus du régime de Blaise Compaoré sans rancune ni haine ».

le M21 recommande au chef de l’Etat de « quitter » des sentiers battus de la justice classique « très lentes », pour un modèle de justice « plus » en phase avec nos traditions pour implémenter un modèle de dialogue pour une vraie réconciliation nationale, quitte à s’inspirer des modèles Rwandais ou sud-africain, a poursuivi M. Tankoano qui estime que « plus nous resterons longtemps dans ce ni guerre ni paix, plus la nation se met en danger absolu ».

Marcel Tankoano et ses camarades lancent un appel pressant au président Roch Marc Christian Kaboré d’ouvrir un débat national pour recueillir des propositions au sein des composantes de la population.
Pour eux, une élection présidentielle ou une quelconque activité vitale ne peut se concrétiser tant que les terroristes sans visage seront toujours à l’affût dans nos contrées pour terroriser et tuer nos compatriotes.

Quand au fait que le M21 soit rester silencieux depuis un bon moment Marcel Tankoano a confié que son mouvement a observé ce « long silence » pour réfléchir et faire des consultations tous azimuts.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.