Politique: UNIR/PS suspend des membres relevant de la Coordination régionale du Centre

Share Button

Le Président de l’Union pour la Renaissance/ Parti Sankariste (UNIR/PS), Président du Bureau Politique National (BPN)

- Vu les Statuts du parti,
- Vu le Règlement intérieur,
- Vu les dispositions de l’article 16, paragraphe 1, Section II du Titre III du Règlement intérieur, définissant la composition du Secrétariat Exécutif National (SEN) ;
- Vu les dispositions de l’article 26, paragraphe 1, Section II du Titre III du Règlement intérieur, définissant les attributions du Président du parti ;
- Vu les dispositions des articles 33 à 36, paragraphe 3, Section II du Titre III du Règlement intérieur, définissant la composition et le fonctionnement de la Coordination régionale ;
- Vu les dispositions des articles 151 et 152 du paragraphe II Section I du Règlement intérieur définissant et précisant les sanctions applicables à un militant ;
- Vu la requête en date du 12 février 2018 du Camarade Coordonnateur régional du Centre sur les agissements et propos démobilisateurs et même de démissions du parti de certains camarades de la commune urbaine à statut particulier de Ouagadougou, Province du Kadiogo ;
- Considérant l’audition des camarades de la Coordination régionale du Centre ;
- Considérant le rapport du Comité de Litiges après audition des camarades mis en cause dans le rapport de la Coordination Régionale du Centre ;
- Considérant l’audition du camarade SANKARA Alexandre par le SEN ;
- Considérant l’audition du camarade BASSIERE B. Nestor par le SEN ;
- Considérant les vérifications faites par le Comité ad’hoc du SEN créé à cet effet ;
- Considérant que les actes mis en cause sont assumés par les intéressés et sont répétitifs depuis la campagne électorale pour les élections présidentielle et législatives du 29 Novembre 2015 ainsi que pour la campagne des élections municipales du 22 mai 2016 ;
- Considérant que ces actes constituent des cas de violation graves et répétitifs des statuts et du règlement intérieur et portent atteinte à la cohésion du parti ;
- Vu les délibérations du SEN en date du 06 avril 2018,

DECIDE :

Article 1 : Le camarade ZIDA Boubacar Coordonnateur de l’Arrondissement 6 de la Commune urbaine à statut particulier de Ouagadougou est suspendu de toutes les structures de l’UNIR/PS jusqu’à nouvel ordre.

Article 2 : Les camarades SAWADOGO Abdoulaye et SAWADOGO Souleymane, tous deux du secteur 38 Arrondissement 9 de la Commune urbaine à statut particulier de Ouagadougou sont suspendus de toutes les structures de l’UNIR/PS jusqu’à nouvel ordre.

Article 3 : Le camarade OUEDRAOGO Sadikou, militant du secteur 16 de l’Arrondissement 3 de la Commune urbaine à statut particulier de Ouagadougou, est suspendu de toutes les structures de l’UNIR/PS jusqu’à nouvel ordre.

Article 4 : La présente décision prend effet pour compter de ce jour 07 avril 2018 et sera publiée partout où besoin sera.

Ouagadougou, le 07 avril 2018

Le Président

Me Bénéwendé S. SANKARA

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.