Le Président du Faso tire un bilan satisfaisant de sa participation à la 4ème Session ordinaire du Parlement panafricain

Share Button

De retour de Johannesburg en Afrique du Sud où il a pris part, en qualité d’invité d’honneur, à l’ouverture de la 4ème Session ordinaire du Parlement panafricain à Midrand, le Président du Faso s’est exprimé ce mardi 9 mai 2017, à l’aéroport international de Ouagadougou, sur le bilan de cette participation.
La 4ème Session ordinaire du Parlement panafricain a été l’occasion pour le Président du Faso de réaffirmer son attachement à un Parlement panafricain qui joue pleinement son rôle, à savoir « exercer le contrôle démocratique sur la Commission de l’Union africaine ». Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE s’est engagé à être un Ambassadeur du Parlement panafricain auprès de ses pairs du continent et à œuvrer à la mise en marche du protocole ratifié en Guinée équatoriale.
A Midrand, le chef de l’Etat dit avoir « donner son point de vue sur comment tirer profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ». C’est du reste, le thème qui sera mis sur la table de discussion lors du prochain Sommet de l’Union africaine
Selon le Président du Faso, il s’agit de voir « comment nous pouvons tout en travaillant à réduire le taux de natalité en Afrique, faire en sorte d’investir les économies que nous ferons dans ce sens, dans l’éducation, dans la santé et dans d’autres domaines. Donc, il faut simultanément réduire le taux de natalité et en même temps réduire le taux de mortalité infantile ».
Ce séjour dans la Nation arc en ciel a également permis au Président du Faso de « rencontrer d’une part nos députés qui sont membres du Parlement panafricain, mais également d’échanger avec nos compatriotes qui vivent en Afrique du Sud qui sont à peu près 200 ».
Ces échanges avec les Burkinabè vivant au pays de Nelson MANDELA, dont la plupart sont des opérateurs économiques, ont permis à la délégation d’apprécier l’esprit de solidarité qui règne au sein de cette petite communauté. Le Président Roch Marc Christian KABORE leur a donné les nouvelles du pays et a recueilli leurs préoccupations. Nos compatriotes d’Afrique du Sud ont rassuré le chef de l’Etat qu’ils n’ont pas été touchés par le vent de la xénophobie qui a soufflé sur le pays il y a quelques mois.
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.