/var/www/clients/client1/web20/web/webtv/wp-includes/css Ouaga24 - Procès des militaires: Après le chauffeur de taxi-moto, un marabout à la barre

Procès des militaires: Après le chauffeur de taxi-moto, un marabout à la barre

Depuis ce matin que les auditions du jour se poursuivent, c’est « Ladji » Ouedraogo qui est à la barre. Les faits à lui reprochés, « détention d’armes de guerre et association de malfaiteurs ».
Tout comme d’autres prévenus hier, le sieur Ouedraogo reconnait avoir détenu des armes, mais à son insu, mais refute la thèse de l’association de malfaiteurs dans le cadre de la tentative de libération des généraux par l’attaque de la MACA. En effet, pour cet ennième prévenu à la barre, il ne s’est agi en aucun cas, selon lui bien entendu, de participer à une tentative d’évasion. Pourtant, il explique lui-même qu’il s’est rendu à la MACA le samedi 19 décembre 2015 pour rendre une visite de courtoisie au général Djendjeré. Mais  »il s’agissait de prier et faire des sacrifices pour lui afin qu’il subisse une peine moins lourde », se défend t-il.
Alors qu’il était présent à la réunion ( du Caporal Madi en vue de la « libération des généraux » ), Ladji Ouedraogo dit avoir reçu un sac contenant des armes et munitions, mais il s’en serait rendu compte que plus tard. Dès lors, il aurait contacté le Caporal Zalé pour qu’il revienne chercher son sac.
Est ensuite appelé à la barre le beau frère du Marabout Ladji Ouedraogo. Il est entendu sur la question de sa participation à la détention des armes. Selon sa version, Ladji l’aurait contacté et lui a dit de mettre le sac en lieu sûr. Ce qu’il fera en enfouyant le sac sous terre avec les deux kalachnikovs et les munitions; cela lui vaudra comme il le mentionne lui même d’avoir passé le nouvel an enfermé.
Selon le Comissaire du gouvernement, une chose est certaine et se dégage de tous les propos, le sieur Ladji Ouedraogo était conscient du contenu du sac, car à sa déposition, il aurait dit entre autre: « Je ne savais pas ce que le sac contenait…Lorsque je suis arrivé à la maison , j’ai vérifié et j’ai joint le Caporal ZALE pour qu’il vienne chercher son sac », ce qui constituerait des propos on ne peut plus clairs.
Alors que l’audience a été suspendue à deux reprises, 11heures et 12heures, c’est tout à l’heure qu’elle devrait reprendre.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.