RDC : des manifestants envahissent et incendient une partie d’un camp de l’ONU à Beni

Plusieurs dizaines de manifestants ont envahi et incendié lundi une partie d’un camp de l’ONU à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo où ils protestent contre les massacres en série attribués au groupe armé des ADF.

Une épaisse fumée noire se dégageait de ce camp, situé à proximité de conteneurs frappés du sigle de l’ONU, selon un journaliste de l’AFP sur place.

Dans la matinée, les forces de sécurité congolaises tiraient à balles réelles pour contenir des manifestants qui ont attaqué deux camps des Nations unies, a constaté un correspondant de l’AFP sur place.

La police et l’armée congolaise ont ouvert le feu à proximité des camps de l’ONU pour disperser les manifestants, en colère après un nouveau massacre de huit civils à Beni attribué au groupe armé des ADF. Ils avaient auparavant incendié la mairie de Beni.

Deux policiers ont été blessés et saignaient abondamment, a constaté le correspondant de l’AFP.

De même source, deux hélicoptères des Nations unies survolaient Beni. Deux autres hélicoptères de l’ONU se sont brièvement posés dans l’un des deux camps attaqués, avant de repartir.

Des manifestants ont cassé des murs d’enceinte d’un de nos bureaux. Des maisons du personnel des Nations unies ont été attaquées et vandalisées“, a détaillé une porte-parole de la Monusco, évoquant des tirs en réponse de la police et de l’armée congolaises.

La Monusco doit tenir une réunion de crise à partir de 12h00 GMT.

Ajouter un commentaire