Sécurité: Un gendarme tué dans l’attaque de Namsiguian

Un gendarme burkinabè a été tué jeudi en fin d’après-midi, dans l’attaque du poste de Namsiguian (60km de Kongoussi, Centre-nord), la troisième du genre en cinq mois.

L’attaque a été perpétrée par une dizaine d’assaillants, selon nos sources.

Depuis la destruction du batiment principal à l’arme lourde, le 29 novembre 2018, les gendarmes officiaient dans un local mitoyen et sous des arbres.

Une première attaque avait été contenue le 8 novembre 2019, enregistrant néanmoins un blessé léger parmi les pandores.

Le Burkina Faso fait face depuis avril 2015 à des attaques répétées que l’armée travaille à enrayer.
Agence d’information du Burkina

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.