Afrique

Sénégal: Khalifa Sall cité le président Macky Sall comme bénéficiaires de la caisse d’avance

Share Button

Poursuivi pour détournement de deniers publics portant sur 1,8 milliards de Fcfa, Khalifa Sall a nié avoir détourné de l’argent. A la barre du tribunal, le maire de Dakar a donné sa version de l’affaire de la caisse d’avance, indiquant que même Macky Sall a bénéficié de la caisse.

“L’argent des dakarois a servi aux dakarois. Il a servi à la population et aux administrations”, a ajouté le Maire, qui révèle que même le président de la République s’est permis de le solliciter. “Même Macky Sall m’en a parlé, il m’a sollicité. Je ne donnerai pas de noms, mais si un bénéficiaire veut se manifester, c’est son droit”, explique-t-il.

Pour mémoire, depuis le début de cette affaire, le Maire Khalifa Sall refuse de donner des noms de malades qui ont eu à bénéficier des fonds politiques de la Mairie de Dakar.

“Je ne citerai pas de noms, de bénéficiaires. De grandes autorités sont venues discrètement solliciter de l’aide. C’était soit pour soigner une maladie ou autre chose. Les fonds ont servi au dakarois à qui ils étaient destinés. Je n’ai pas un coffre-fort dans mon bureau. Les fonds supposés être détournés appartiennent à la Mairie et non à l’Etat”, a-t-il précisé.

Cette déclaration du maire de Dakar a été pris au rebond par les challengers du président sénégalais qui estiment que Macky Sall doit répondre. C’est le cas de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck  .

En effet, en visite en Sedhiou (Sud du pays) dans la cadre de sa tournée nationale, Idrissa Seck a demandé aux magistrats en charge de cette affaire de convoquer Macky Sall .

« […] S’il a touché à la caisse on doit l’appeler. A partir du moment où il est mis en cause, je panse que les magistrats devront l’appeler pour qu’il dise comment il a touché à la caisse. Est-ce qu’il est complice du mode d’approvisionnement de la caisse d’avance et de son utilisation ? ça c’est une question très grave à laquelle il doit répondre », a déclaré Idrissa Seck .

Koaci

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.