Sport: Étalons , un sauveur nommé Banou Diawara

En match de qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie, les étalons avaient arraché le match nul malgré une multitude d’occasions franches obtenues au cours du match. Pour la deuxième fois consécutive, les étalons peuvent remercier leur super remplaçant Banou DIAWARA…Retour sur la prestation du double meilleur buteur du fasofoot.



C’est devenu une habitude pour les étalons d’arracher les points en fin de match. Mais dernièrement c’est le nouveau joueur de la sélection nationale Banou DIAWARA qui sauve les siens. A la question de savoir qu’est-ce que cela lui fait d’être le nouvel homme fort des étalons, quoique toujours laissé sur le banc, il répond en ces termes : « Non je ne suis pas le sauveur des étalons ! J’étais persuadé qu’on marquerait le but tôt ou tard ; c’est toute l’équipe qui a travaillé» a-t-il confié à la fin du match face à l’Ouganda remporté 2 buts à 1 à la 94ème minute. C’est encore lui qui permet aux étalons d’arracher le match nul face à l’Afrique du sud ce samedi 08 octobre 2016. En rappel c’est à la 89ème minute que l’attaquant burkinabé égalise sur une reprise de Bakary KONE. Lorsqu’on demande alors à DIAWARA ‘’qu’est-ce que cela vous fait d’être sur le banc alors qu’apparemment vous êtes l’homme qu’il faut à la pointe de cette attaque décriée depuis un moment ‘’, il dit tout simplement : « Vous savez, je ne suis pas pressé !…chaque chose à son temps ». C’est tout plein d’humilité que le nouveau buteur des étalons s’installe lentement mais sûrement dans le cœur des supporteurs, mais aussi dans les plans du coach Paulo Duarte.

Il ne reste plus qu’à lui souhaiter d’avoir plus de temps de jeu et autant de réussite car le public Burkinabè est quant à lui bien pressé!

Aristide O (stagiaire)

Ajouter un commentaire

2 commentaires

  1. Bien dit!! No joueur sont bon mais tous ne sont pas indispensable c’est ce que l’entraineur doit comprendr..Mais celui la il a de l’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.