Société

Sud-ouest : une motion de défiance contre le maire de Dissin

Share Button

Une motion de défiance a été actée le vendredi 13 avril 2018 contre le maire de Dissin, Mathieu Hien du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), accusé de « mal-gouvernance et de détournement ».

Selon un des responsables de la mairie, plus de la moitié des Conseillers ont voté oui pour sa destitution. Selon la source jointe au téléphone par Wakat Séra, « 38 Conseillers ont voté oui contre 18 non » pour destituer le maire Mathieu Hien « qui n’a mis pieds à la marie depuis décembre 2017 », soit quatre mois de blocage du fonctionnement de la mairie.

Notre informateur a indiqué qu’après le vote de la motion qui a requis le nombre de quorum atteint pour la destitution du maire, le rapport de la rencontre a été transmis au Haut-commissariat qui aura, par la suite, la charge de trancher sur la question qui a paralysé la mairie de Dissin, une localité située dans la province du Ioba, dans le Sud-ouest du Burkina qui a pour chef-lieu Gaoua.

Les frondeurs du maire reprochent lui, entre autres, « d’avoir dilapider une somme importante perçue sur les sites d’orpaillage de la commune et un détournement de fournitures, manuels et cantines scolaires » au détriment des élèves.

Les agents des mairies de la région du Sud-ouest, répondant à l’appel du Syndicat des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina, ont observé à partir du 19 mars 2018, trois jours d’arrêt de travail pour demander « l’annulation pure et simple d’un projet d’arrêté d’abrogation et l’instauration d’un climat sain à la mairie » de Dissin.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.