Attentat de Ouagadougou : Facebook active son alerte de sécurité

Suite à l’attaque terroriste qui a arraché 18 vies à Ouagadougou dans la nuit de dimanche à lundi, le réseau social Facebook a mis en branle son outil d’alerte Sécurité, permettant à ses abonnés de rassurer leurs proches qu’ils vont bien.

Lundi matin, après l’effroyable nuit, plusieurs abonnés de Facebook, vivant ou présents à Ouagadougou au moment de l’attaque, ont « signalé être en sécurité».

Cette fonction a été activée par le réseau social Facebook qui a été accusé de par le passé, de ne déclencher l’alerte que lors des attentats commis dans les puissances occidentales.

18 personnes ont été tuées et au moins 8 autres blessées dans la nuit de dimanche à lundi dans un attentat perpétré contre le restaurant turc Istanbul, situé au cœur de Ouagadougou.

Le 15 janvier 2016, une attaque terroriste au restaurant Cappucino, situé à deux pas du restaurant Istanbul, avait causé la mort d’une trentaine de personnes.

Depuis lors, de nombreuses attaques contre les Forces de défense et de sécurité et contre des civils, ont eu lieu, principalement dans le nord du pays, près de la frontière malienne.

Agence d’information du Burkina



//
Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.