Burkina: Bientôt une centrale hybride pour la plus grande entreprise minière du pays

En plus de sa centrale au fuel, IAMGOLD ESSAKANE bénéficiera d’ici la fin de l’année, d’une composante solaire de 15 MWc. Cet investissement de 20 millions de dollars US, devra permettra à la société minière d’économiser par an six millions de litres de carburant et de réduire ses émissions annuelles de CO2, de 18500 tonnes.

«EREN Renewable Energy (EREN RE) et son partenaire Africa Energy Management Platform (AEMP) ont annoncé le 6 mars 2017, la signature d’un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 15 ans avec la mine d’or d’IAMGOLD ESSAKANE S.A», lit-on dans un communiqué de presse.

Selon la même source, «ce projet solaire de 15MWc, dont la mise en œuvre est prévue pour fin 2017, permettra à la mine de diminuer sa consommation de carburant d’environ 6 millions de litres par an, et de réduire d’environ 18500 tonnes, ses émissions annuelles de CO2».

Le communiqué précise que le projet qui coûtera 20 millions de dollars US, vient en complément à la centrale énergétique de mazout lourd (fluel) existante de 57 MW et devrait créer 40 nouveaux emplois.

«Ce projet solaire de 15 MWc ne représente qu’un début pour la mine Essakane. En effet, IAMGOLD est sur la bonne voie pour augmenter la proportion d‘énergies renouvelables à 15 % de ses besoins totaux en énergie au cours des deux aux trois prochaines années», poursuit le texte.

Notons que c’est Essakane Solar SAS, une entité locale créée par les promoteurs du projet, qui exploitera la centrale solaire et qui vendra son énergie à la mine Essakane.

En rappel, IAMGOLD Essakane SA, détenue conjointement par IAMGOLD Corporation (90 %) et par l’Etat burkinabè (10 %), est la plus grande mine d’or industrielle du Burkina Faso, située au Nord du pays, à 330Km de la capitale Ouagadougou.

Agence d’Information du Burkina

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.