Burkina Faso: Remaniement ministériel, ce que les citoyens en pensent

Hier dans la soirée l’on apprenait la composition du nouveau gouvernement Paul Kaba II. Comme grands chamboulement, on note les départs de Filiga Michel Sawadogo (Enseignement supérieur) et Aminata Sana/Congo (Économie numérique) et surtout l’arrivée de Jean-Claude Bouda à la Défense nationale. Le ministère de Simon Compaoré est scindé en 2 mais il reste à la Sécurité. Ce dernier volet nous a conduit vers les citoyens; nous avons recueilli leurs impressions.

-Guillaume Yomba

« Je dirais d’abord que le fait de scinder le ministère en deux est une bonne décision étant donné que la sécurité est un domaine très sensible. Maintenant, quant à la personne qui a les rênes de la sécurité nationale, je crois que les considérations politiques ont prévalu. Le ministre Simon COMPAORE, pendant un an n’a pas pu faire ses preuves. Donc, pourquoi l’a-t-on reconduit? Là c’est autre chose. Néanmoins, comme il est un peu déchargé de l’administration territoriale, on ose espérer qu’il mettra tous les efforts pour une meilleure situation sécuritaire nationale. »

-Cheick Bandaogo (journaliste)

« Je pense tout simplement que nos dirigeants doivent arrêter d’insérer le business en politique au détriment de intérêts du peuple qui les porte au pouvoir!

Pour Simon, je crois qu’il n’est pas capable de gérer ce département comme il se doit! Le problème ce n’était pas la grandeur de son ministère avant le remaniement, c’était en fait son incompétence à ce poste! »

-Willy Pascal (artiste musicien)

« Je pense que depuis la base le problème n’est pas la taille des responsabilités attribuées à Simon mais plutôt ses compétences pour la place qu’il occupe.

Le gouvernement pour ma part devrait arrêter de satisfaire les intérêts partisans et se concentrer sur les véritables aspirations du peuple.

L’insecurité est devenu le quotidien de tous les burkinabés et je pense que Simon n’a pas les compétences pour gérer ce porte-feuille.

Vu le temps qu’il a passé au devant de la mairie de Ouagadougou (17ans) il serait peut-être et j’émets quelques réserves apte à gérer l’administration territoriale qu’on lui a retirée.

En somme je pense une fois de plus que Simon à la sécurité est un mauvais placement. »

-Viviane BAMA

« C’est bien que ce ministère ai été scindé mais Simon n’y avait plus sa place »

-Karim KONE

« Pour ma part,c’est déjà bon dans le sens où il n’y a plus de cumul de postes ministériels, cela constitue un nouveau ministère, ce qui n’est pas mal. Cependant, je pense que Simon devrait plutôt occuper le nouveau ministère, parce que côté sécuritaire, il n’a pas fait ses preuves. »

 

 

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.