Côte d’Ivoire: Bédié soutient Ouattara de «façon ferme» et assure que le “navire tient bon”

Le chef de l’Etat ivoirien a reçu en audience son aîné Henri Konan Bédié, au Palais présidentiel, dans la soirée de ce mercredi. Au sortir d’un entretien d’environ une heure d’horloge, l’ancien Président de la république a confié à la presse qu’il est venu évoquer les évènements regrettables qui se sont produits à son absence avec son frère pour en savoir davantage.

«Cela fait près de trois mois que je suis absent d’Abidjan, retenu comme j’étais au village à Daoukro. J’ai donc décidé de revenir voir mon frère, le Président Alassane Ouattara. Dans l’intervalle vous savez qu’il s’est passé beaucoup de choses, des évènements regrettables et je suis venu évoquer tout cela avec lui pour en savoir davantage, » a déclaré Henri Konan Bédié. Selon lui, il s’agit des mutineries, de la grogne sociale, la grève des fonctionnaires en particulier. Bédié a indiqué que sur tous ces points, ils ont déploré la manière de revendiquer. C’est-à-dire en brandissant des armes et en tirant bien sûr en l’air.

«Aux syndicats avec les partis politiques, le PDCI, le RDR, le RHDP, nous avons préconisé la patience,» a-t-il ajouté. Venu soutenir son frère de «façon ferme » comme, il a lui-même annoncé, l’ancien Président de la république estime qu’il faut d’abord créer les richesses avant de les partager. «Je suis venu l’encourager pour qu’il tienne bon car la Côte d’Ivoire a besoin de la paix. Sans la paix, rien n’est possible disait le Président Félix Houphouët Boigny, » a insisté le Président du PDCI.

«C’est l’ensemble de ces problèmes que nous avons évoqués dans notre revue de la situation socio-politique, » a-t-il réaffirmé. Bédié se dit très heureux d’être venu voir Ouattara et le quitte en étant rassuré que le navire tient bon.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.