International

Cuba: «El comandante» Fidel Castro est mort

Share Button
Le père de la révolution cubaine, Fidel Castro, est décédé vendredi soir à La Havane, à l’âge de 90 ans, a annoncé son frère Raul Castro.

«Le commandant en chef de la révolution cubaine est décédé à 22 h 29 ce soir», a annoncé Raul Castro sur l’antenne de la télévision nationale.

Malade, Fidel avait démissionné de ses fonctions de chef d’Etat en 2006 au profit de son frère Raul. Celui qu’on appelait le Líder máximo avait la haute main sur Cuba depuis le 8 janvier 1959, jour où il s’est emparé du pouvoir, les armes à la main. Ennemi favori des Etats-Unis, le marxiste-léniniste Fidel Castro aura connu onze présidents américains, d’Eisenhower à Obama.

Le cancer aura mis des années à l’emporter, mais c’est la propagande cubaine qui l’a enterré avant l’heure, dès 2006, lors d’une apparition spectrale à la télévision. C’était le 28 octobre, trois mois après l’hémorragie digestive qui faillit lui être fatale à la veille de son 80e anniversaire. Dans une vidéo de 6 minutes, on vit apparaître Fidel Castro en vieillard méconnaissable, amaigri de 20 kilos, le regard presque halluciné au milieu d’un visage creusé par la maladie. Ce jour-là, après un demi-siècle d’aventure politique, celui que les Cubains avaient successivement surnommé avec un mélange de crainte et de respect El Hombre (l’Homme), El Caballo (le Cheval), puis El Viejo (le Vieux) n’était qu’un mort-vivant.

 

Ajouter un commentaire

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com