Faso Music Awards 2017 (FAMA): Voici les nomminés pour le sacre!

Share Button

La cérémonie de distinction des professionnels de la filière musique (artistes musiciens , managers , producteurs…) FAMA 2017 se tiendra le 31 mars 2017 à Ouagadougou. Vitrine de promotion des métiers du showbiz à travers des distinctions aux acteurs qui se sont illustrés positivement par la qualité de leur travail dans leur domaine respectifs, nous vous présentons les nominés de cette « fête ».

LISTES DES NOMINES DES FAMA 2017​:

Le FAMA distingue une personnalité culturelle dont l’action profite à l’ensemble des acteurs culturels et interpellent le grand public par son caractère innovant. En d’autres termes, c’est la personnalité culturelle de la filière musique. Son action doit être unanimement reconnue par les membres du jury. C’est le sacre suprême de la cérémonie. A ce titre, les nominés sont:

– Innocent BELEMTOUGRI/Bitel Communication (Face à face Floby/Dez Altino à Abidjan)

– Joseph TAPSOBA(Cocktail à Abidjan)

– Salfo Soré dit Jah Pres/ Concert Alpha Blondy Ouaga et Bobo-Dioulasso

 

Prix Silvain Mozak : encourage un promoteur ou entrepreneur culturel qui a marqué d’une pierre blanche l’année dans l’organisation de spectacle en termes de qualité organisationnelle, d’affluence et de succès. C’est un hommage à Démé Sylvain Mozak, grand promoteur culturel:

– Dj Alexis (Fête de la musique)

– Moussa Dembélé (Fitini Show)

– Etienne Minoungou (Récréatrales)

 

Réalisateur vidéo-clip de l’année : distingue un réalisateur dont le clip ou la vidéo s’est illustré(e) au cours de l’année par la qualité, la créativité et suscite un engouement réel auprès des professionnels et du public :

– HERMAN AGBALO/Graphic

– ALI VERUYHEY/Berger Africa

– San Remy Traoré

 

Graphiste de l’année : récompense destinée à un graphiste qui s’est illustré au cours de l’année par la qualité, la créativité de son œuvre et qui suscite un engouement réel auprès des professionnels et du public:

– Souleymane KONE/Soul Lonwolf

– Moussa OUEDRAOGO/Pixon

– Manga Konfata KONE/Graphi Kultur

 

Producteur phonographique de l’année : distinction qui met en relief un producteur qui se serait distingué à travers son accompagnement financier et matériel à un ou des artiste(s); lequel accompagnement aurait participé au développement de la carrière de ce dernier. Ce prix ne peut être attribué qu’aux producteurs en vue de les encourager à mieux accompagner les artistes :

– Abdoulaye TAPSOBA/N’KO Production (Mty la merveille

– Alif Naba/ (NABALUM)

– Maurice Zoungrana/Vision Parfaite (Stephane Kelly)

 

Manager de l’année : distingue un manager qui s‘est bien occupé du suivi de la carrière d’un artiste ou groupe dans ses moindres détails. Son accompagnement doit permettre à l’artiste ou groupe de bénéficier d’une visibilité certaine et d’un succès :

– MartinTiendrebeogo/Kosta(Sana BOB)

– Fatoumata Tamboura(Troupe Djarabi)

– Osias Herman KAFANDO/Kaff Manaja(Miss Maya, Alassane Zorgho)

 

Arrangeur de l’année : prix attribué à un arrangeur/ ingénieur de son travaillant dans un studio au Burkina Faso et qui s’est illustré par la réalisation d’une œuvre musicale du point de bonne qualité sonore et qui a connu un succès (médiatique, commercial..) :

– Yves de BINBOULA(Greg, Floby, Smarty…)

– KEVINSON(David, Dez Altino, Floby, Wendy, Amed Smany, Greg,etc. )

– Sam Etienne ZONGO(Ahmed Smany, Madess, Dez Altino, Sana Bob)

 

Artiste de l’année : récompense décernée à un artiste masculin ou féminin évoluant dans toute tendance musicale qui se serait distingué par la qualité de ses chansons (thèmes, qualité sonore, arrangements, etc.) ; il doit aussi avoir à son actif des spectacles ou concerts organisés avec succès. La valorisation des valeurs et idéaux du pays des hommes intègres à travers l’œuvre (probité, patriotisme, solidarité, cohésion entre les peuples, le courage, etc.) ainsi que les rythmes du terroir serait un atout :

– Frère Malkom

– Malika la Slameuse

– Imilio Lechanceux

Espace live : Cette distinction sera attribuée à un promoteur d’un espace où se produisent les artistes en live. Ce prix vise à encourager les promoteurs des espaces de loisir à offrir des scènes live aux artistes burkinabè en vue de leur perfectionnement :

– Le Baron (Ouagadougou)

– Le Paradis des meilleurs vins

– One Love Café(Ouagadougou)

Présentateur de spectacle : Distinction décernée à un présentateur qui se serait illustré par la qualité de ses prestations lors des événements ou spectacles en termes de bonne conduite, d’occupation scénique et de prestance. Le jury peut mettre à contribution des supports visuels en cas de besoin :

– Alassane KINDO (Don King/Bobo- Dioulasso)

– Jacky El Pheno

– Daouda SANE

 

B- CATEGORIE DE LA PRESSE(03)

Journaliste culturel de l’année/Radio : récompense un journaliste ou un communicateur qui fait efficacement et admirablement son travail en faisant passer des informations et messages culturels et artistiques dans ces émissions et/ou reportages. Le jury désignera le lauréat dans cette catégorie sur la base des œuvres soumises à son appréciation :

– Denise Coulibaly (Savane FM)

– Aboubakar KERE Kerson(Radio Liberté)

– PAPUS Zongo (Wat FM)

 

Journaliste culturel de l’année/Télévision : récompense un journaliste ou communicateur qui fait efficacement et admirablement son travail en faisant passer des informations et messages culturels et artistiques dans ces émissions et ou reportages. Un jury constitué de professionnels de média désignera le lauréat dans cette catégorie sur la base des œuvres soumises à son appréciation :

– ZOPITO (Télé Z’amuse-BF1)

– Roland BATOUA (Journal Culturel- Burkina Infos)

– Jacky El Pheno (On est dans la fête; Bye Bye 2016-RTB)

 

Journaliste culturel de l’année/ Presse écrite : distingue un journaliste qui travaille dans un organe à obédience culturelle ou journal en ligne, qui dans ses articles, traite efficacement et admirablement divers thèmes dans plusieurs genres (musique, théâtre, conte, art plastique, etc.). Un jury constitué de professionnels de média désignera le lauréat dans cette catégorie :

– Fabrice Parfait SAWADOGO (Info Culture du Faso)

– Revelyne Somé (Burkina 24)

– Chacoul OUATTARA(Cool Magazine)

 

D- CATEGORIES DES PRIX SPECIAUX(06)

Chanson pour le civisme et la citoyenneté : Prix attribué à un artiste dont une de ses chansons met en avant les valeurs du civisme, de paix et de la citoyenneté, gage d’une cohésion sociale:

– Indépendance (Collectif le Faso D’abord)

– Burkindi (Stéphane Kely)

– Le Faso (Idak Bassavé)

Chanson pour la valorisation des langues nationales/ Prix spécial Ado Léontine Gorgo : Prix attribué à un jeune artiste dont son œuvre valorise les langues nationales. La chanson doit être soutenue par un rythme national. Cette distinction vise à encourager les jeunes artistes à s’inspirer des rythmes du terroir dans leurs créations. C’est un hommage à la célèbre chansonnière traditionnelle pour l’ensemble de sa carrière artistique :

– Bedré(Hamed Smani)

– Dicko Fils/ Laawol

– Dez Altino(Nagbo)

Chanson pour les Etalons : Prix attribué à un artiste dont une de ses chansons glorifie ou magnifie au mieux les sportifs burkinabè (Cyclistes, footballeurs, ..)

– Etalon (Collectif du Ministère de la Culture en français)

– Champion d’Afrique (Collectif Champion d’Afrique)

– Etalons (TINESS)

Prix de l’Ambassade du Maroc : Ce prix récompense un jeune artiste musicien promu à un bel avenir eu égard à son talent certain et l’espoir qu’il suscite. :

– Princess HULDA

– Nabalum

– Wendpouiré

Tube de l’année: Ce prix récompense un artiste auteur d’une chanson qui a inondé les medias et marqué les mélomanes à travers plusieurs usages :

– Attrapez Attrapez (Imilo Lechanceux)

– Boin Tar Zenna(Malkhom)

– Ca va les étonner (MALIKA LA Salameuse feat Will B Black)

FAMA, de la musique avant toute chose !!!​

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.