Fêtes de fin d’année: J-30, la prudence déjà sur nos routes

Share Button

Vendredi 24 novembre 2017, nous sommes à un mois de la 1ere festivité de la fin d’année, le reveillon de Noël. Il est d’usage d’assister à une augmentation importante du traffic et donc des accidents dans nos villes. Aussi, il ne serait pas mal de commencer à adopter des comportements sains à mesure que les échéances approchent.

En effet, il est plus simple de suivre une attitude prudente dès maintenant de sorte à l’être toujours sinon davantage quand tout le monde sera “pressé” lors des fêtes. Car si l’on n’est pas prudent au quotidien il est encore plus difficile de rouler intelligemment lors des fêtes. Tout le monde est concerné d’ailleurs car il ne s’agit pas seulement de bien rouler, mais de comprendre aussi où peut se trouver le danger, et l’éviter au moment opportun.
En considérant les infractions les plus répandues et proportionnellement les moins réprimées selon un rapport de la Police nationale, on note :
– l’excès de vitesse ;
– le non-respect des panneaux stop et des feux tricolores ;
– le non-port du casque ;
– l’utilisation des moyens de communication dans la circulation ;
– l’incivisme dans la circulation routière, etc.
ces comportements risqués
cascadeurs à ouagadougou
En considérant la répartition des accidents selon les types d’engins impliqués en 2016, il est ressorti que:
– les deux roues ont engendré 6601 accidents, soit 96,43% du nombre total des accidents enregistrés dans la commune ;
– les deux roues ont fait 7229 victimes (4958 hommes et 2271 femmes), soit 95,82% du nombre total des victimes d’accidents enregistrées dans la commune ;
– les deux roues ont occasionnées le décès de 53 personnes (41 hommes et 12 femmes), soit 86,88% de l’ensemble des victimes décédées.
 En considérant la répartition des victimes des accidents par tranche d’âge, par sexe et selon les types d’engins impliqués, on a :
– les personnes dont l’âge est compris entre 16 et 35 ans sont les plus touchées par les accidents de la circulation routière (4623 victimes, soit 61,27% du nombre total de victimes) et réparties comme suit :
– 3071 hommes, soit 40,70% du nombre total des victimes d’accidents ;
– 1552 femmes, soit 20,57% du nombre total des victimes d’accidents.
Pour réduire le nombre d’accidents et leur conséquence, chaque usager devrait se comporter de façon responsable. Pour ce faire, il faudra rouler en respectant les autres usagers dans la circulation, en ne conduisant jamais après avoir consommé de l’alcool ou autres stupéfiants,en ne conduisant jamais en manipulant des appareils de communication.
Par ailleurs, il faudra toujours porter la ceinture de sécurité et en installant convenablement les enfants, même pour de courts trajets, porter toujours son casque pour les utilisateurs des engins à deux roues et à trois roues et respecter la vitesse prescrite dans la ville de Ouagadougou (50 km/h) même si on est en retard.
Enfin en ne roulant pas sur la chaussée réservée aux autres usagers de la route et en cultivant la tolérance dans la circulation routière puis en respectant les règles de la priorité à droite dans les intersections…on se met à l’abri d’un nombre importants d’angoisses.
Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.