Prix des arts scolaires 2017: La 11ème édition a tenu toutes ses promesses

L’édition 2017 du festival culturel des établissements secondaires, dénommé Prix des arts scolaires (PAS), s’est déroulée du 16 au 18 mars 2017 à Kombissiri. L’apothéose de ce grand rendez-vous culturel organisé par la troupe BTB (Bienvenue Théâtre du Bazèga), a connu la présence du premier responsable du département de la Culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry.

Pour la 11e fois consécutive, l’association Bienvenue Théâtre du Bazèga (BTB) a tenu le pari de l’organisation du festival Prix des arts scolaires (PAS). Ce grand rendez-vous culturel d’envergure provinciale a une fois de plus permis aux élèves des établissements secondaires de la province du Bazèga de rivaliser de talents en art du spectacle et en art plastique. La 11e édition placée sous le thème : « Culture, école et développement » a tenu toutes ses promesses avec la participation de 13 établissements secondaires dont 2 établissements des provinces du Kadiogo et du Zoundwéogo. Pour le promoteur, Mahamadi Bonkoungou, cette idée d’organiser annuellement le PAS permet d’inculquer aux élèves des établissements qui y participent, les valeurs inhérentes à l’art que sont le développement de l’esprit critique, une meilleure ouverture sur le monde et une amélioration des capacités de concentration. Placée sous le parrainage de Issaka Tapsoba, l’édition 2017 du Prix des arts scolaires a regroupé les élèves des établissements suivants : lycée provincial, lycée municipal, lycée Yennenga, lycée Manegba, collège la Fraternité, Ecole démocratique et populaire (EDP), tous de Kombissiri ; lycée de Tuili, CEG de Gana, lycée Boblawendé de Goanghin, lycée la Jeunesse de Ipelcé, lycée Naaba Zana de Koubri dans la province du Kadiogo ; lycée départemental de Guiba dans la province du Zoundwéogo. Les prestations, qui ont eu lieu les soirs dans la salle de ciné de Kombissiri, ont mobilisé beaucoup de spectateurs et ont connu la présence des autorités de la province, des encadreurs et responsables des établissements. A travers ces prestations, les élèves ont rivalisé de talents dans les disciplines que sont le théâtre, le récital, le ballet moderne, le ballet d’inspiration traditionnelle, la danse traditionnelle. Le PAS 2017 a été également l’occasion pour des artistes en herbe de se faire découvrir. L’apothéose de ce rendez-vous culturel a connu la présence du ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry, qui n’a pas manqué d’encourager les élèves et de féliciter le promoteur du PAS. Marqué par cette belle initiative, Tahirou Barry a promis de soutenir le PAS pour les prochaines éditions. Ayant constaté l’état défectueux de la salle, il a par ailleurs fait la promesse aux responsables de la commune, de réfectionner, avant la fin de l’année, la partie Est de la salle qui avait été endommagée par les intempéries. A la proclamation des résultats par les membres du jury au terme des prestations, le lycée Manegba remporte le 1er prix en ballet, le CEG de Gana occupe la 1re place en danse traditionnelle, le lycée de Gana termine 1er en théâtre, le lycée Naaba Zana de Koubri décroche la 1re place en récital et le lycée privé Jeunesse de Ipelcé remporte le 1er prix en dessin-peinture. Tous les établissements ont été primés et des prix spéciaux ont été également décernés à des acteurs qui se sont bien illustrés dans certaines disciplines. C’est à l’issue de la proclamation des résultats que les lampions se sont éteints sur cette 11e édition du PAS et rendez-vous est pris pour l’édition de 2018.

Source: AIB

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.