Procès Naim Touré : le cyber- activiste est condamné à payer 600 000 F CFA

Naim Touré cyberactiviste burkinabé poursuivi pour diffamation sur la personne d’Elisée Zongnaaba, conseiller spécial du Président de l’Assemblée nationale était  à la barre du Tribunal de grande instance de Ouagadougou le 13 février dernier pour répondre des faits à lui reprochés. Le verdict de l’affaire dite Naim Touré est tombé, ce lundi 27 février.

Poursuivi pour injures publiques, Naim Touré a été jugé et condamné à une peine d’amende ferme de 600 000FCFA. Il est également condamné à payer 1 F symbolique à Elisée Zong-Naaba, le plaignant.
Dans cette même affaire, Ouintin Ouoba, poursuivi, également pour diffamation, a également été reconnu coupable des faits à lui reprochés. Il a écopé d’une peine d’amende de 300 000FCFA. Il doit également payer 2 000 000 FCFA de dommages et intérêts et 300 mille francs des frais non compris dans les dépens.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.