Sénégal-France: Expulsé de Dakar, l’activiste français Séba de retour chez lui, ses premiers mots

L’activiste français d’origine béninoise Kémi Séba, expulsé, mercredi, du Sénégal pour « menace grave à l’ordre public », est arrivé jeudi dans son pays la France, apprend-on.

Selon plusieurs médias français, dans le creux de la vague, le jeune activiste suspecté d’avoir tenté à Dakar un simple coup de communication pour se relancer, a atterri à l’aéroport parisien d’Orly, où un comité d’accueil d’une vingtaine de personnes l’attendait. «Jamais noyé, juste en apnée», aurait-il déclaré à nos confrères.

De son vrai nom Stellio Capochichi,Kémi Séba  avait brûlé publiquement le mois dernier un billet de 5.000 francs CFA au cours d’une manifestation. Cet acte, peut être pas mesuré pour un européen en raison des différence de niveau de vie, avait choqué l’opinion sénégalaise et plus largement africaine.

Âgé aujourd’hui de 35 ans, le Président de l’Ong «Urgences Panafricanistes» se présente comme un militant de la cause noire.

Il a plusieurs fois été condamné en France pour incitation à la haine raciale.

Il avait été interpellé à son domicile de la capitale sénégalaise le 25 août et passé cinq jours en détention préventive avant d’être relaxé par la chambre des flagrants délits du tribunal de première instance de Dakar.

Le parquet de Dakar qui n’est pas d’accord avec la relaxe de l’activiste a fait appel de ce jugement.
Mais finalement et à la surprise générale, l’auteur de « Supra Negritude » a été expulsé du territoire sénégalais.

A l’annonce de la nouvelle, la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho), la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) et Amnesty International Sénégal – ont « dénoncé ce procédé tout à fait arbitraire qui viole le droit au recours prévu pour les personnes visées par des arrêtés d’expulsion ».

À noter que plusieurs jeunes sénégalais, notamment les rappeurs  Thiat  et Simon  tous les deux des leader du mouvement Y en a marre. mais aussi le leader de la coalition « Non aux Ape »,Guy Marius Sagna nt été interpellés à l’aéroport par des policiers. Ils ont été libérés dans la nuit.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.