Société: 340 cartons d’insecticides et herbicides saisis à Dano

La Direction provinciale de la police nationale du Ioba a présenté 340 cartons d’insecticides et d’herbicides non homologués, le vendredi 28 juillet 2017 à Dano, a constaté l’AIB.

Ces 340 cartons insecticides et herbicides non homologués, ont été saisis par les Forces de la police du Ioba. Selon le directeur provincial de la police nationale du Ioba, Boureima Sawadogo, après la saisie de ces produits, ils ont été présentés aux services de l’agriculture qui se sont prononcés sur sa qualité. C’est ainsi qu’il est ressortit qu’ils ne sont pas homologués au Burkina Faso. Il ajoute que le mode opératoire des contrevenants est connu.

«Les herbicides et insecticides sont achetés dans les pays voisins, convoyés et entreposés dans les magasins au marché central de Dano pour être vendus», a-t-il indiqué.

Cette présentation est un cadre de sensibilisation et de dissuasion pour les éventuels fraudeurs. Car en la matière, il existe une législation. De la sorte, M Sawadogo a invité les importateurs à s’y conformer et la population à dénoncer les trafiquants.

Par ailleurs, il a indiqué que la police a saisi des fois du carburant, des piles et des liqueurs frelatés.

C’est dans le cadre du suivi de la campagne agricole 2017-2018 au sud-ouest, que le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo a assisté à la présentation de ces insecticides et herbicides non homologués. Pour lui, les textes juridiques régissant l’importation des herbicides et insecticides au Burkina Faso sont inspirés des textes sous-régionaux. Pour ce faire, il a aussi invité les importateurs à se conformer aux dispositions légales car le gouvernement tient à leur respect. C’est pourquoi, des commissions au niveau national et régional ont été créées pour contrôler l’importation et l’usage des ces produits.

Concernant les produits saisis, il a laissé entendre qu’ils seront détruits à Bobo-Dioulasso dans un incinérateur approprié, respectueux des normes.

Agence d’Information du Burkina

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.