Depuis un certain temps, la magistrature burkinabè traverse une impasse sans précédent. En effet, de mémoire des burkinabè, à part le dégagement par le Conseil National de la Révolution (CNR) de magistrats pour leur opinion, la magistrature burkinabè n’a jamais autant reculé comme cela l’est depuis la décision du ConseilLa suite …..

L’adoption prochaine d’un code de déontologie devant sanctionner les magistrats indélicats, gagnerait à privilégier  »une logique plus préventive et pédagogique » qu’ »une logique purement répressive », a recommandé mardi,  la présidente du Conseil supérieur de la magistrature Thérèse Traoré.  »Mon avis à ce sujet est que, plus que d’aller à une logiqueLa suite …..

Des magistrats burkinabè ont convenu jeudi, d’un avant-projet  de code de déontologie, devant leur permettre de lutter contre des «comportements déviants dont la corruption», attribués à certains d’entre d’eux. Cet avant-projet du code de déontologie  validé au cours d’un atelier tenu du 18 au 19 janvier à Ouagadougou, par la cinquantaineLa suite …..