74ème session de l’UPA: mention très honorable pour le rapport du Comité exécutif

Les lampions se sont éteints, ce vendredi 14 juin 2019, sur les travaux de la 74ème session de l’UPA. A la clôture des travaux présidés par Alassane Bala Sakandé, Président en exercice de l’Union parlementaire africaine, le rapport de la 74ème session du Comité exécutif a été présenté par le Secrétaire général de l’UPA, Idi Gado Boubacar.

Il ressort que le Comité exécutif a examiné des propositions d’amendement aux Statuts et au Règlement intérieur de l’UPA, soumis par le groupe national du Burkina Faso. Suite à un large débat, les membres du Comité exécutif ont adopté ces propositions d’amendements après avoir introduit quelques modifications. Il s’agit notamment de l’article 8 alinéa 5 nouveau des statuts qui dit que “Toute délégation d’un groupe national aux sessions de l’Union parlementaire africaine doit tenir compte de la configuration politique au sein du parlement national, de la parité homme/femme et comporter au moins un jeune parlementaire”. Les propositions seront soumises à la 42ème Conférence prévue se tenir en novembre 2019 à Djibouti.

Après avoir entendu le Rapport des vérificateurs des comptes et suite à l’examen du compte de gestion vérifié pour l’exercice 2018, les parlementaires ont particulièrement signalé le faible taux de recouvrement des cotisations pour les pays. Quitus a été donné au Secrétaire général de l’Union pour sa gestion au titre de l’exercice 2018.

A Bangui, les parlementaires ont fait une déclaration de soutien au processus de paix en Centrafrique dans le sens d’encourager les parties à l’accord à poursuivre résolument sa mise en oeuvre dans le respect de son contenu et de son esprit et dans la coopération la plus totale. L’Union parlementaire africaine a appelé le Conseil de la sécurité des Nations Unies à lever l’embargo sur les armes imposé aux autorités gouvernementales de la république Centrafricaine en vue de leur pemettre d’assurer la sécurité du pays.
Dans la même dynamique, l’UPA a encouragé l’Union Africaine, l’Union Européenne et les Nations Unies à poursuivre leurs efforts visant la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire et la consolidation de la paix et de la concorde nationale en Centrafrique.
Les membres du Comité exécutif ont aussi formulé une motion de remerciement à l’adresse des autorités centrafficaines pour la tenue réussie de la session de l’UPA. C’est une note de satisfaction générale que les rideaux ont été refermés sur la 74ème session de l’UPA.

Assemblée Nationale

Ajouter un commentaire