Affaire lycéenne violée: Les présumés auteurs sont des mineurs âgés de 15 et 17 ans

Share Button

Dans un communiqué, le Parquet du tribunal de grande instance de Ouagadougou a annoncé  qu’il s’est saisi de l’affaire de la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis le 15 février, mettant en scène le viol d’une lycéenne par plusieurs personnes.

Dans la nuit du 15 au 16 Février 2018, mon parquet était informé de ce qu’une vidéo mettant en scène une jeune fille subissant des violences sexuelles de la part de plusieurs personnes, circulerait sur les réseaux sociaux. Nous avons eu accès à ladite vidéo et dès la matinée du 16 février, avons confié au Commandant du Groupement de Gendarmerie de Ouagadougou la charge de mener une enquête circonstanciée sur les faits tels qu’ils ressortent de la vidéo. L’officier de police Judiciaire avait pour mission d’identifier la victime et les auteurs de la violence sexuelle, puis de procéder l’arrestation de ces derniers. Dès le Vendredi 16 Février, la Brigade de Recherches de la Gendarmerie de Ouagadougou parvenait à identifier et à procéder à l’arrestation de trois personnes mises en cause. Il s’agit de Y.M.A.L, D.F, et S.M, mineurs respectivement âgés de quinze (15) et dix-sept (17) ans, domiciliés à Ouagadougou. Nous rassurons l’opinion publique que ces personnes sont en garde à vue et les auditions sont en cours pour situer les responsabilités et Procès-Verbal d’enquête sera établi. Les mis en causes seront ensuite transférés à notre parquet pour la suite de la procédure conformément aux textes en vigueur.

Ouagadougou, le 17 Février 2018

Le Procureur du Faso SEREME Maïza

Lire aussi 

Affaire lycéenne violée: les dernières révélations

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.