Afrique du Sud: de nouvelles violences contre les étrangers

Dimanche ce sont des étrangers vivants dans un quartier défavorisé qui ont été attaqués.

Ce dimanche à nouveau, une foule de plusieurs centaines de personnes s’est formée dans un quartier défavorisé de Johannesburg la capitale économique du pays.

Des jeunes en colère ont attaqué des magasins en demandant, selon la presse locale, le départ des étrangers. La police a rapidement dispersé la foule par des tirs de balles en caoutchouc et de grenades paralysantes.

Un porte-parole de la police nationale a confirmé le décès d’une personne, selon l’Agence France Presse. Les émeutes xénophobes des derniers jours ont causé émotion et colère dans toute l’Afrique.

Plusieurs pays ont demandé à leurs ressortissants d’être prudents ou de quitter le pays.

Le porte-parole de la police, le brigadier Mathapelo Peters, a déclaré que 74 personnes ont été arrêtées à Katlehong jeudi, ce qui porte à 497 le nombre total d’arrestations depuis le début des violences à Johannesburg.

Selon la police, la situation à Katlehong et dans d’autres régions de la province reste calme, car le nombre d’incidents continue de diminuer.

Ajouter un commentaire