Attaque de Matiakoali : Les assaillants voulaient libérer quatorze des leurs (source sécuritaire)

Share Button

Les assaillants qui ont attaqué la brigade de gendarmerie de Matiakoali, dans la nuit de lundi à mardi, voulaient libérer quatorze des leurs, interpellés vendredi, a appris l’AIB auprès d’une source sécuritaire.

La nuit du lundi 23 juillet au mardi 24 juillet 2018 a été des plus longues pour les populations de Matiakoali, localité située à environ cent kilomètres de Fada N’Gourma, nous a soufflé une source locale, jointe au téléphone.

Laquelle nous a, en effet, appris que la brigade de gendarmerie de cette commune a été la cible d’une attaque d’individus inconnus.

Le bilan provisoire fait état d’un gendarme blessé. Cette version sera confirmée plus tard par une source sécuritaire qui révèle que les assaillants auraient agi en représailles à l’arrestation de quatorze des leurs, le vendredi dernier.

Ils pensaient ainsi parvenir à extirper les détenus qu’ils supposaient toujours incarcérés à la gendarmerie de Matiakoali.

Heureusement, nous a confirmé la même source, les quatorze présumés terroristes ont été transférés dans une autre prison dès les premières heures de l’interpellation.

Pour l’heure, des opérations de ratissage sont en cours pour traquer les assaillants en fuite.

Cette attaque vient s’ajouter à la longue liste des attaques intervenues dans la région de l’Est, depuis janvier 2018.

AIB

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.