Côte d’Ivoire: Affaire cache d’armes à Bouaké, la perquisition tourne mal, des gendarmes pris en otage

Share Button
Des gendarmes se seraient rendus mercredi dans des camps militaires  à Bouaké  dans le cadre des enquêtes sur les caches d’armes.

A en croire certaines sources, des militaires ont été interpellées à la caserne du 3è bataillon. La réaction ne s’est pas fait attendre du côté de leurs camarades qui ont pris d’assaut la gendarmerie afin d’exiger leur libération.

N’ayant pas pu intégrer la caserne ils seraient alors diriger vers le corridor nord où ils ont pris deux gendarmes  dans l’exercice de leur fonction pour les détenir durant des heures dans leur camp.

Après des négociations, les gendarmes  ont été libérés, cependant les militaires  interpellés dans l’affaire des enquêtes sur la cache d’armes à Bouaké devraient être transférés à Abidjan pour la poursuite des enquêtes.

Pour rappel, lors de la mutinerie de mai dernier à Bouaké, une cache d’armes a été découverte au domicile du chef du protocole du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, Koné Kamaraté Souleymane dit Soul Too Soul .

Les enquêtes se poursuivent au niveau de la brigade de recherche de la gendarmerie en vue de situer sa responsabilité dans cette affaire.




Tahirou Bationo

Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com