Culture et Art

« Hommage à Michel Kafando : Quelle aberration ? »

Share Button

Peuple du Burkina Faso ; Michel Kafando ne s’est jamais insurgé ni contre la personne de Blaise moins encore de son régime . Au contraire Michel Kafando a soutenu Blaise dans toute sa gestion et a bénéficier des largesses du Régime Compoaré .

Cher Public du Faso ;

Michel Kafando n’a fait aucune déclaration ni officielle moins encore officieuse sur la modification de l’Article 37 et le SENAT.

Braves Jeunes du Faso ;

Le Public insurgé c’est-à-dire la population civile n’a jamais réclamé Michel KAFANDO comme Président de la Transition mais M’ba Michel était le candidat du RSP et porté par ZIDA sur déclaration de ZIDA lui-même pourtant ZIDA aussi ne s’est jamais insurgé contre Blaise mais a participé au carnage des 33 martyrs des 30 et 31 octobre 2014.

1-HOMMAGE A L’INSUBORDINATION.

Peuple du Burkina.

Prenant acte de la Présidence de M’ba Michel Kafando , le ministre de la culture en la personne de Abdoul Karim SANGO est incompétent et n’a aucune prérogative pour rendre Hommage un ancien Président du Faso .

Sur le plan protocolaire il faut vite rappeler le Sieur Sango à l’ordre que nous sommes dans une république sérieuse et non sur les sites de Loropéni ou sur les dînes de Tin-harassan .

Au plan Juridico-Administrative à quel Titre le ministre de la culture se permette- t- il de vouloir rendre hommage à M’ba Michel ? Sur quelle prérogative se fonde-t-il ? En quoi le passage de M’ba Michel à la présidence a-t-il apporté de plus au plan culturel au Burkina Faso fort de ses 83 ethnies ?

Sommes-nous dans un FESPACO ou à un SIAO cher Public ?

2-HOMMAGE A CONNOTATION DANGEREUSE 

Peuple du Burkina !

Le 17 mai date choisie par le ministre de la culture pour rendre hommage à M’ba Michel Kafando est la même date de l’arrestation de Thomas SANKARA pendant que M’ba Michel KAFANDO était le ministre des affaires Etrangeres .

Et pour toute personne objective qui a connue le climat entre Thomas SANKARA et M’ba Michel Kafando aura de multiples questions à se poser sur le choix de cette date.

Thomas Sankara de retour aux affaires expulse M’ba Michel Kafando jusqu’au retour de Blaise Compaoré qui remette M’ba Michel Kafando sur la chaine avec la RECTIFICATION qui a emportée Thomas SANKARA .

Chers Jeunes du Faso,

La Saylaurisation n’écris ni pour plaire ni pour déplaire mais pour l’histoire et je ne demande plus qu’il ait changement mais uniquement pour l’Histoire.

3-HOMMAGE A CONNOTATION DIVISIONNISTE 

Peuple du Burkina !

Faut-il encore revenir sur les positions. Insurgé et non-Insurgés sur cet hommage sans intérêt ?

M’ba Michel n’a jamais été un président Rassembleur mais un président qui a enfoncé les clous dans les clivages des burkinabé par des termes : Peuple Insurgés, Forces de mal, Ennemis du Burkina, forces obscures, l’armée loyaliste, Loi d’exclusion, ….. tous ces termes ont été opposés entre des burkinabé.

4-HOMMAGE A UNE GESTION DÉCRIÉE 

Faut-il que j’évoque la gestion Juridico-Administrative chaotique de la Transition ? OUI

La Loi N°019 -2015/CNT ….qui porte en ce moment la division au sein de notre armée, mettant en mal à tous les niveaux, faisant d’un Lieutenant-colonel à un General de Division …

NB : Le Ministre n’est pas obligé d’innover sur du vide mais de consolider ce que son prédécesseur Tahirou Barry a commencé.

Laura Souaibou

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.