Le QG du G5 Sahel de Sévaré à Bamako

Share Button

Selon ses premiers responsables, le transfert de la force conjointe du G5 Sahel de Sévaré à Bamako répond à un besoin d’éfficacité opérationelle.

«Ce transfert du quartier général est définitif et irréversible », a déclaré à la BBC une source au sein de la force conjointe du G5 Sahel.

Pour justifier cette position, la source précise que le quartier général n’est pas le bras opérationnel de la force du G5 Sahel.

Elle dispose de trois fuseaux à l’Ouest entre le Mali et la Mauritanie, au Centre entre les frontières Mali-Niger-Burkina et celui de l’Est entre le Tchad et le Niger, dotés chacun d’un état major opérationnel. Cette configuration permettrait une meilleure coordination entre tous les partenaires de la force.

D’après les explications d’officiers au sein de la force, les commodités logistiques et de télécommunication de Bamako devraient permettre au quartier général du G5 Sahel de mieux coordonner les opérations avec ses états-majors sur le terrain.

Le 29 juin 2018, le quartier général de la force conjointe à Sévaré, a été frappé par une attaque terroriste qui a fait plusieurs morts et détruit l’édifice.

Avec BBC

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.