Lesotho: Le chef de l’armée assassiné par des soldats

Share Button

Le chef de l’armée du Lesotho, le général Khoantle Motsomotso et deux autres officiers ont été tués au cours d’une fusillade qui a éclaté dans une caserne , apprend-on de sources militaires.

Khoantle Motsomotso, Chef d’état-major du Lesotho a été assassiné mardi par des soldats dans une caserne pour des raisons non encore clarifiées .

Selon les informations , deux autres officiers supérieurs, le général Bulane Sechele et le colonel Tefo Hashatsi tués également , auraient tenté de pénétrer de force dans le bureau du chef d’état-major s’opposant à la résistance de ces gardes de corps.

Il y a eu une fusillade entre un de leur complice qui a pris la fuite et les gardes du corps du commandant », a expliqué un responsable militaire.

Ce drame intervient quelques mois après le meurtre de la femme du Premier ministreThomas Thabane  qui parle d’un  » sérieux revers « .

De retour d’un exil de deux ans,Thomas Thabane est sorti victorieux des élections législatives dans ce petit pays encore marqué un coup d’Etat manqué en 2014.

Ajouter un commentaire