Politique Sécurité

Le Ministre de la Sécurité au chevet des blessés de Natiaboani

Share Button

Le Ministre de la Sécurité, Clément Pingdwendé Sawadogo a rendu visite le jeudi 15 février 2018, dans la matinée, aux blessés hospitalisés à l’hôpital Blaise Compaoré suite à l’attaque perpétrée, le 13 février 2018, contre une équipe de Police en mission de sécurisation à Natiaboani dans la province du Gourma qui a fait un mort et deux blessés.

A son arrivée à l’hôpital, le Ministre de la sécurité a échangé avec son secrétaire général, le Directeur Général de la Police Nationale et le Commandant de l’Unité d’Intervention Polyvalente de le Police Nationale, visiblement très émus, avant de se rendre au chevet des blessés : Assistants de Police Nacoulma Ousmane et Kiéma Crepin. Il a discuté avec les médecins en charge de leurs soins et s’est informé sur leur état de santé avant de s’adresser aux blessés :《 Nous sommes sous le choc. Nous avons tenu à venir vous souhaiter un prompt rétablissement , a- t -il laissé entendre.

Dès l’arrivée des blessés aux urgences de l’hôpital Blaise Compaoré , le mercredi soir, ils ont ,illico presto, subi des examens et ont été pris en charge. Ces examens n’ont révélé aucune fracture. Toutefois, ils ont tous les deux subi des interventions chirurgicales qui devraient leur permettre de recouvrir la santé . Comme l’ont indiqué les médecins traitants, les vies des blessés ne sont plus en danger.

Avant de quitter l’hôpital, le Ministre de la Sécurité s’est incliné, à la morgue, sur la dépouille de l’Assistant de Police Zango Mahamadi qui a perdu la vie au cours de l’attaque.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle / Ministère de la Sécurité

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.