Politique

Passation de Service au MCAT: “Il y avait des malentendus entre Laurent Bado et moi ” Issouf Sawadogo

Share Button

Abdoul Karim Sango, a été installé ce lundi 5 février 2018 à la tête du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme. Il remplace ainsi, Issouf Sawadogo qui aura passé un trimestre à la tête de ce département ministériel.

Pour le ministre sortant, M. Issouf Sawadogo, c’est un sentiment de satisfaction parce que la mission a été bien accomplie, a-t-il dit. Et pour cela, il a expliqué que « je le dis parce que mes collaborateurs me l’ont répété après le remaniement ministériel ». En plus de la satisfaction, il a laissé entendre qu’il n’y a pas de regret à se faire même s’il n’a fait que trois mois à la tête de ce département.

Le ministre sortant dit ne pas être surpris par son départ de ce ministère à cause des malentendus entre lui et le président du Paren, Laurent Bado. «Il y avait des malentendus entre Laurent Bado et moi sur la façon dont il fallait diriger le MCAT mais je préfère ne pas déverser cela sur la place publique», a ajouté M. Sawadogo.

Quand au nouveau ministre de la Culture son discour était attendu par la presse car ce dernier souvenez vous il ya environ 1 ans Abdoul Karim SANGO claquait la porte du PAREN dont il a été le secrétaire aux Affaires politiques et porte-parole. Abdoul Karim Sango expliquait sa démission du parti, par décision des responsables de faire du Paren un parti de la mouvance présidentielle à travers le groupe parlementaire Burkindlim.

«Les justifications données pour expliquer ce choix de positionnement du parti vont à l’encontre de l’esprit et de la réalité de mon engagement politique», écrivait-il alors au président du Paren.

Sur les raisons de son entrée au gouvernement, Abdoul Karim Sango botte en touche: «Nous aurons l’occasion de nous expliquer sur cela plus tard. Permettez-moi de me concentrer sur les missions que le chef de l’Etat et le chef du gouvernement m’ont confié», a laissé entendre le nouveau ministre.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.