Présidentielle en RDC : la Ceni réjete six candidatures, dont Jean-Pierre Bemba

Share Button

La commission électorale nationale et indépendante (Céni) a rejeté six des 25 candidatures à la présidentielle de décembre prochain en RDC. Celle de Jean-Pierre Bemba a été jugée « irrecevable » suite à sa condamnation par la CPI pour subornation de témoins.

Six des 25 dossiers de candidatures présentés devant la Ceni ont été rejetés, vendredi 24 août. Outre la candidature de Jean-Pierre Bemba, la commission a écarté trois anciens premiers ministres de Joseph Kabila, Samy Badibanga, Adolphe Muzito, et Antoine Gizenga, 92 ans, ex-frère d’armes du héros de l’indépendance Patrice Lumumba en 1960.

La candidature de Jean-Pierre Bemba a été jugée « irrecevable », « suite à sa condamnation par la CPI à un an de prison et au paiement de 300 000 euros pour subornation des témoins », a précisé le rapporteur de la Ceni, Jean-Pierre Kalamba. 

Juste avant l’annonce de la commission électorale, l’ensemble de l’opposition au président Joseph Kabila avait lancé un appel à la « mobilisation générale » en accusant « le pouvoir en place » de vouloir « exclure » plusieurs de ses candidats.

L’opposition exige « que monsieur Kabila et sa famille politique libèrent le processus électoral, en arrêtant de donner des injonctions à la commission électorale », lit-on dans ce communiqué signé par M. Bemba, l’opposant en exil Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.