Prix Nobel Alternatif : Yacouba Sawadogo, l’homme qui a sauvé des milliers de paysans

Share Button

Yacouba Sawadogo, 78 ans, a reçu lundi le prix Right Livelihood, également appelé prix nobel alternatif. Depuis 40 ans, il stoppe l’avancée du désert dans le Yatenga grâce au zaï.

Présenté  comme « l’homme qui a arrêté le désert« , le septuagénaire burkinabè a été primé pour  « pour avoir converti en forêts des terres infertiles». 

L’homme a mis au point la technique du « zaï », qui consiste à creuser des trous en saison sèche pour les remplir de fumier et à construire de petites murailles pour retenir l’eau des pluies, tout en plantant des arbres.

Les arbres de Yacouba ont attiré les oiseaux. Ils ont aussi donné des semences qui vont faire accroître la végétation. Résultat, une forêt d’une quinzaine d’hectares remplace le désert. Les sols sont regénérés, et les habitants du village de Grouga qui avaient fui la famine, sont retournés aux champs.

En guise de reconnaissance, le prix Right Livelihood a été décerné à Yacouba Sawadogo. Un prix créé depuis 1980, par Jakob von Uexkull, un Germano-Suédois qui fut parlementaire européen pour les Verts, après le refus de la fondation Nobel de créer des prix pour l’Environnement et le Développement.

 

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.