Revue annuelle 2016 du cadre sectoriel de dialogue « Défense et Sécurité » : le rapport validé

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré a présidé le mardi 25 avril 2017, dans la salle de conférence du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC), la revue annuelle 2016 du Cadre Sectorielle de Dialogue « Défense et Sécurité » (CSD-DS). Il avait à ses côtés le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants et du représentant du Ministre de la Justice.

Le rapport de la revue annuelle 2016 du Cadre Sectorielle de Dialogue « Défense et Sécurité » (CSD-DS) a été présenté aux acteurs des ministères concernés, aux représentants des collectivités territoriales, du secteur privé, de la société civile et aux partenaires techniques. Selon le rapport, le taux d’exécution de l’ensemble des programmes du CSD-DS est de 95,79 % d’exécution financière et le taux de réalisation physique est de 80% à la date du 31 décembre 2016.
Ce taux relativement satisfaisant pourrait être amélioré, selon le Ministre d’Etat.

« La revue annuelle 2016 du cadre sectoriel de dialogue intervient dans un contexte où les défis qui se présentent à notre secteur sont tout aussi importants qu’urgents. Ils sont si importants qu’ils focalisent toute l’attention du gouvernement, des populations et de tous les partenaires soucieux du développement du Burkina Faso. Cette situation a nécessité le déploiement d’efforts exceptionnels pour faire face aux attaques répétées dans la partie Nord de notre pays », a déclaré Simon Compaoré dans son discours d’ouverture.
Le rapport après avoir été enrichi par les apports et critiques des différents acteurs présents à cette cérémonie, a été validé à l’unanimité.
En rappel, le CSD-DS est né dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDS). A cet effet, des cadres sectoriels et régionaux de dialogue et des secteurs de planification du développement ont entre autres été créés. Ainsi, quatorze (14) cadres sectoriels de dialogue ont été identifiés parmi lesquels figure le Cadre Sectoriel de Dialogue Défense et Sécurité (CSD-DS)
Le CSD-DS implique les ministères en charge de la défense et des anciens combattants, de la sécurité et de la justice.
Il est chargé de superviser la mise en œuvre des plans d’actions des référentiels sectoriels de planification, de coordonner le suivi et l’évaluation, d’apprécier la mise en œuvre de la politique sectorielle, de donner des directives aux acteurs ministériels et d’assurer le dialogue sur la politique sectorielle.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.