Politique Sécurité

Safiatou Lopez: depuis sa cellule , elle parle

Share Button

Le Collectif dignité et liberté pour Safiatou Lopez/Zongo était face à la presse ce samedi 8 septembre 2018.

Créé à la suite de l’attestation de Safiatou LOPEZ, pour lui apporter leurs soutiens, le collectif pour la dignité et la liberté de Safiatou LOPEZ, regroupant ses collègues de la société civile, et défenseur des droits humains,

Au cours de cette conférence une lettre de Safiatou Lopez/Zongo depuis sa cellule a été lue. Elle demande à sa base de se mobiliser pour participer à la marche de l’opposition du 29 septembre 2018.

Aucune cellule ne pourra m’empêcher de me prononcer sur la situation nationale de notre chère patrie, c’est mon devoir de citoyenne responsable et je compte l’assumer jusqu’à mon dernier souffle. Cela fait partie des valeurs que mon défunt père m’a inculqué. J’ai confiance en cette jeunesse en ces femmes qui assureront la relève. Même ’il y a des brebis galeuses, tous ne sont pas pareils. J’en reste convaincue.

Le président Roch Marc Christian Kabore doit accepter regarder les choses en face, reconnaître qu’il y a trop de manquements dans sa gestion de la chose publique et rectifier le tir aussi vite que possible s’il veut finir son mandat de façon honorable. Il doit arrêter de chercher des poux sur des crânes rasés, car cela ne fait que fragiliser plus son régime. Pour ma part, si ma détention peut le soulager qu’il en reste ainsi. Mais j’en doute fort… »

Pour l’heure, la principale demande du collectif est la liberté provisoire du Dame LOPEZ. En effet selon Siaka COULIBALY, membre du collectif « compte tenu du rôle qu’elle a joué dans l’approfondissement de la démocratie ces dernières années, elle peut bénéficier de certains égards, tels qu’une liberté provisoire ». « Nous avons fait de la liberté de Safiatou LOPEZ une grande Priorité du moment », confie Me BIRBA.

 

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.