Santé: Un nouveau traitement contre le paludisme récurrent

Share Button

Un nouveau médicament pour traiter le paludisme a reçu le feu vert des autorités aux États-Unis.

Le médicament est spécifiquement pour la forme récurrente du paludisme – causée par le plasmodium vivax – qui rend malade 8,5 millions de personnes chaque année.

Ce type de paludisme reste un défi pour la communauté scientifique en ce qui concerne son éradication.

La raison c’est qu’il peut rester dormant dans le foie pendant des années avant de rendre malade le sujet plusieurs fois.

Les scientifiques ont décrit la Tafenoquine comme une “avancée phénoménale”.

Les régulateurs du monde entier vont maintenant observer le médicament afin de voir s’ils peuvent le recommander pour leurs populations.

La forme récurrente ou récidivante du paludisme est le type de paludisme le plus courant en dehors de l’Afrique subsaharienne.

Les enfants peuvent être particulièrement à risque et avoir plusieurs crises de paludisme rien qu’en raison d’une seule piqure.

Elle est une cause d’absentéisme scolaire et affaibli chaque fois le malade lorsque qu’elle se déclenche.

Les personnes infectées deviennent des réservoirs involontaires de la maladie, car lorsque le parasite s’éveille dans son corps, un moustique peut transmettre ce parasite à quelqu’un d’autre.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.