Afrique du Sud: Xénophobie, une quinzaine de maisons d’immigrants africains incendiées

Au moins 15 maisons appartenant ou louées par des immigrants africains , en particulier des Nigérians, ont été brûlées dimanche par des résidents en colère à Rosettenvile, au sud de Johannesburg , comme rapporté par les médias locaux.

Des ressortissants sud-africains à Rosettenville, au sud de Johannesburg, ont brûlé environ 15 maisons appartenant à des immigrants pour la plupart Nigérians résidant là.Les habitants, en colère , accusent les immigrants nigérians d’avoir transformé le quartier en repère de prostituées et de trafiquants de drogue.

En plus, d’après Africa Review, certains magasins appartenant à certains nigérians dans la région ont également été pillés dimanche. Par ailleurs, l’on a pu apercevoir sur Africa News des scènes de violences très virulentes.

Depuis plusieurs années les migrants africains sont pris pour cible ,lors de vague de violences xénophobes, sur fond de difficultés économiques .

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.