Appelé à la barre lundi pour sa version des faits sur le coup d’Etat manqué de septembre 2015, l’Adjudant-chef major Eloi Badiel a reconnu avoir donné l’ordre d’arrêter les autorités de la Transition sous instruction du Général Gilbert Diendére. «J’ai ordonné à l’Adjudant-chef Moussa Nébié dit «Rambo» d’aller arrêter leLa suite …..

Dans une déclaration publiée le 8 mai 2018 à Abidjan, la Conférence des barreaux de l’espace UEMOA et la Conférence des barreaux de l’espace OHADA, qui regroupent près de 20 000 avocats, ont appelé à la suppression des juridictions militaires dont l’organisation et le fonctionnement ne garantissent ni le respectLa suite …..

Le 19 septembre 2015, le peuple Burkinabè a subit les mains nues les affres d’un coup d’état manqué conduit par le général Gilbert Dienderé. Cette tentative violente d’atteinte à la démocratie Burkinabè a engendré 19 morts et plus d’une centaine de blessés. Au lendemain de ce putsch manqué des enregistrementsLa suite …..

Ceci est une contribution de Maître Paul TARAORE, Avocat aux Barreaux de LAVAL et du Burkina Faso, Ancien avocat au Barreau de Bruxelles. Le 20 mars dernier, le Conseil Constitutionnel rendait une décision rejetant le recours en inconstitutionnalité déposé par deux accusés poursuivis devant le tribunal militaire de OUAGADOUGOU. EtantLa suite …..

Ceci st une lettre ouverte du journaliste Adama Ouédraogo Damiss au Président du Faso Roch Marc Kabore ou il dénonce l´abus du pouvoir de Alioun Zanré , procureur militaire. Après une longue réflexion, j’ai pris ma plume pour vous adresser cette lettre ouverte afin de vous tenir informé de l’arbitraire et deLa suite …..

Suite à une nouvelle suspension, Me Mamadou Keita, l’un des avocats de la défense dans le procès du putsch manqué du 16 septembre 2015, a insisté vendredi que l’on ne peut pas juger le général Gilbert Diendéré (présumé cerveau du coup d’Etat), sans faire comparaitre certains témoins. «Honnêtement parlant, l’onLa suite …..

Le  procès relatif au putsch manqué de mi-septembre 2015 au Burkina Faso qui devrait entamer les interrogatoires des accusés, ce vendredi matin, a été suspendu de nouveau vendredi pour une reprise le 9 mai prochain, le temps de permettre au bâtonnier de constituer des avocats commis d’office au profit deLa suite …..

Le directeur de publication du journal Le Dossier, Adama Ouedraogo Damiss, arrêté le samedi 31mars 2018 et placé en garde à vue a été libéré le mardi 3 avril 2018 après son audition par un juge du tribunal militaire. En rappel, notre confrère a été auditionné sur les raisons deLa suite …..