Ebola: La Côte d’Ivoire boucle ses frontières avec la Guinée

Les autorités ivoiriennes, au-delà du dispositif de surveillance et de suivi mis en place pour circonscrire Ebola afin d’éviter une épidémie, ont décidé de fermer leurs frontières terrestres avec la Guinée.

Si cette fermeture n’est pas encore officialisée par Conakry ou Abidjan, qu’elle soit momentanée ou prolongée, elle demeure effective selon les autorités de la sous sous-préfecture guinéenne de Zoo, située à la frontière avec la côte d’ivoire.

En rappel une Guinéenne, ressortissante de Labé qui est arrivée à Abidjan, a été testée positive au virus Ebola le 12 juillet dernier.

Wakatt Communication

Depuis ce jour, les autorités ivoiriennes ont pris de nombreuses dispositions afin d’éviter une propagation du virus sur leur territoire.

Une des conséquences immédiates de cette riposte à Ebola, est la fermeture des frontières terrestres avec la Guinée notamment dans sa partie  forestière.

Depuis hier dimanche 15 juillet, plusieurs automobilistes transfrontaliers pratiquant l’axe Lola-Moribadou-Wolono (Guinée)-Ouaninou (RCI) se sont heurtés au blocus imposé par les autorités ivoiriennes.

Une situation qui risque de freiner le trafic transfrontalier commercial entre les deux pays et d’avoir des conséquences économiques.

Ajouter un commentaire