La reine Elizabeth

La reine Elizabeth II est morte

La reine Elizabeth II est décédée ce jeudi après-midi, a annoncé la famille royale à 19 h 30. Son état était jugé préoccupant par ses médecins depuis le début de la journée.

C’était le plus long règne de la monarchie britannique. La reine Elizabeth II, qui a célébré le 6 février 2022 les 70 ans de son installation sur le trône, est décédée ce jeudi à l’âge de 96 ans, a annoncé Buckingham Palace.

Pour la vaillante nonagénaire, connue pour ses tenues aux couleurs vives et ses chapeaux sophistiqués, qui avait juré en 1947 de servir la « grande famille du Commonwealth », il n’a jamais été question d’abdiquer avant l’heure.

Wakatt Communication

« Toute ma vie, qu’elle soit longue ou courte », avait alors promis la princesse héritière de 21 ans, en visite officielle en Afrique du Sud, avec son père George V. Même la disparition de son époux adoré, le Prince Philip, duc d’Edimbourg, en avril 2021, n’avait pas entamé son sens du devoir.

Le décès de la reine Elizabeth II est minutieusement préparé depuis des années, sous le nom de code de « London Bridge is down ».

Le protocole prévoit notamment que les funérailles soient organisées dans les 10 jours. Sa Majesté étant décédée en Écosse, une variante sera appliquée pour les premiers jours, l’opération Licorne.

Son corps reposera alors au palais d’Holyroodhouse (la résidence officielle de la reine à Edimbourg), avant que son cercueil ne soit transporté à la cathédrale dans le centre de la capitale écossaise, puis ramené à Londres.

« La couronne a été transférée au roi Charles III. Avec la famille royale, nous pleurons la perte de sa mère mais nous devons le souvenir en tant que peuple. Nous lui offrons notre loyauté et notre dévouement », a dit Liz Truss depuis Downing Street. 

Monarque impassible, vénérée par le peuple britannique, cheffe des armées, gouverneure suprême de l’Eglise anglicane, elle a été l’interlocutrice de quinze premiers ministres britanniques.

Ajouter un commentaire