Le Balai Citoyen

Le Balai Citoyen condamne l’attaque de Youlou

Le Balai citoyen est profondément attristé et indigné par l’attaque terroriste qui a visé le village de Youlou, département de Tchériba, province du Mouhoun, le jeudi 11 mai 2023.

Cette attaque lâche, perpétrée par des individus sans foi ni loi, a malheureusement coûté la vie à 33 de nos compatriotes.

Le Balai citoyen :

– Condamne fermement cet acte de violence aveugle ;

– Exprime ses sincères condoléances aux familles et proches des victimes qui ont perdu des êtres chers dans cette tragédie inacceptable et souhaite prompt rétablissement aux blessés ;

– Appelle le gouvernement à prendre des mesures immédiates et décisives pour protéger les populations.

La sécurité et la protection des citoyens sont des priorités absolues, et il est impératif que toutes les ressources nécessaires soient mobilisées pour prévenir de tels actes de terrorisme à l’avenir.

En cette période de deuil, le mouvement :

– Appelle la population à rester unie et solidaire ;

– Exhorte l’ensemble des burkinabè à se soutenir mutuellement ;

– Appelle à rejeter la violence et à promouvoir les valeurs de paix, de tolérance et de respect mutuel.

Solidarité avec les victimes de Youlou et toutes les victimes du terrorisme au Burkina Faso.

Soutien aux forces combattantes engagées pour la restauration de l’intégrité du territoire.

Notre nombre est notre force !

Ensemble, on n’est jamais seul !

Pour le Balai Citoyen, la Coordination Nationale.

En rappel Youlou dans l‘ouest du Burkina Faso a été une fois de plus frappé par une violente attaque perpétrée par des présumés djihadistes, causant la mort de 33 civils le jeudi 11 mai.

L’attaque s’est déroulée dans le village de Youlou, situé dans le département de Tcheriba, dans la province du Mouhoun.

Selon le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babo Pierre Bassinga, l’attaque a eu lieu en fin d’après-midi, vers 17 heures. Les assaillants ont pris pour cible les paisibles citoyens qui vaquaient à leurs activités de maraîchage au bord du fleuve. Le gouverneur a qualifié cette attaque de « lâche et barbare ».

Suivez Ouaga24 sur Facebook, Linkedin? Twitter et Instagram pour ne rien rater de l’actu

Ajouter un commentaire