Jeudi 15 octobre, lors d’une conférence de presse conjointe, Henri Konan Bédié (PDCI) et Pascal Affi N’Guessan (FPI), les deux principaux candidats d’opposition à Alassane Ouattara, se sont déclaré « pas du tout concernés par le processus électoral en cours », estimant même que celui-ci était « illégal ». Le 31 octobre, le pays doit élire son présidentLa suite …..

« Ensemble pour la démocratie et la souveraineté », c’est la nouvelle plateforme de l’opposition ivoirienne lancée jeudi 20 avril à Abidjan par les partisans de la ligne « Gbagbo ou rien » du Front populaire ivoirien. Le FPI présidé par Pascal Affi N’Guessan ne se reconnaît pas en cette nouvelle formation.La suite …..