L’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HWR) a accusé, lundi 20 avril, les forces de sécurité du Burkina Faso d’avoir exécuté 31 habitants de la ville de Djibo, dans le nord du pays, « lors d’une parodie brutale d’opération antiterroriste susceptible de constituer un crime de guerre », le 9 avril. Dans un communiquéLa suite …..

Les forces de sécurité du Burkina Faso ont exécuté sommairement plus de 115 civils depuis le milieu de l’année dernière au cours d’opérations contre des islamistes armés, lesquels ont tué dans les mêmes conditions plus de 40 personnes, a affirmé vendredi l’ONG de défense des droits de l’homme Human RightsLa suite …..