Le CiM_TS présente ses excuses pour toutes les insuffisances constatées, à l’endroit de tous ceux qui sont choqués par le manque de ressemblance de la statue avec les traits du Président Sankara, nous demandons pardon au PF, au parrain, aux parents des victimes, aux populations du Burkina, d’Afrique et duLa suite …..

Je crois profondément que l’opinion est à l’expérience de la confrontation entre l’œuvre d’art et la réalité. Ceci peut expliquer les diverses opinions qui du reste, contribueront à parfaire l’œuvre qui n’est qu’à sa première présentation. Sans être un artiste, j’ai regardé certaines statues d’autres personnalités burkinabé, ce n’est pasLa suite …..

 » Je viens de visiter le site du Mémorial du Président #Thomas_SANKARAet j’ai bien observé la statue pour ma propre gouverne. Il n’y a aucune ressemblance. Tous ceux qui ont connu Thomas SANKARA savent qu’il détestait la médiocrité. S’il était dans sa tombe, il se serait retourné de colère et auraitLa suite …..

Le portrait du héros de la révolution a déçu plusieurs internautes qui n’ont pas tarder à réagir sur les réseaux sociaux. une situation qui à amener le comité à réagir dans un communiqué.  Le Comité International du Mémorial Thomas Sankara (CIMTS) par la présente remercie toutes les autorités , laLa suite …..

Francois Yameogo le juge d’instruction a inculpé le Colonel -major Alain Bonkian, conseiller de l’actuel chef d’État major pour son implication présumée dans le meurtre du leader de la révolution. L’information rapporté par nos confères de Jeune Afrique. Cette  inculpation intervient quelque jours après que Paris ait transmis des documentsLa suite …..

Le Président français vient de lever les verrous diplomatiques et administratifs qui empêchait l’instruction du dossier de l’assassinat de l’ancien chef d’état burkinabé. Selon nos confrères de la nouvelle tribune « Une partie des archives a déjà été déclassifiée mais n’a pas encore été transmise à la justice burkinabé», Ils seront «transmisLa suite …..

Le vice-Président du Tribunal de Grande Instance de Paris(TGI), le juge Cyril Paquaux a été officiellement saisi, dans le cadre de l’instruction, d’une Commission Rogatoire Internationale(CRI) du Burkina Faso, demandant la déclassification des archives françaises associées à la disparition de Thomas Sankara, a rapporté le journal « La lettre du continent ».La suite …..