Attaque terroriste : 5 soldats nigériens tués près du Mali

Share Button



Dans la journée du mardi 08 novembre, aux alentours de 16h, des assaillants à moto ont attaqué des positions de l’armée nigérienne à Bani Bangou, localité frontalière avec le Mali.

Le bilan est lourd : cinq morts parmi les forces de défense nigériennes, selon les sources officielles de RFI. Selon d’autres sources, trois de plus seraient blessés et quatre autres portés disparus. Des morts sont aussi signalés parmi les agresseurs, même s’ils ont réussi à emporter deux véhicules. C’est ainsi munis de leur mitrailleuse que lesdits assaillants ont pris la direction de la frontière malienne.

Banibangou est une localité située dans la zone de Ouallam, zone frontalière au nord du Mali et régulièrement la cible d’attaques terroristes.

Pourtant un accord de paix entre le gouvernement et les principaux groupes rebelles Touaregs a été signé ; accord qui devrait mettre un terme au long conflit qui a déstabilisé la région.

Des renforts sont arrivés dans la zone et des poursuites sont engagées avec un appui aérien. A noter que cette localité a été l’objet de plusieurs attaques de la part du MUJAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.