ppp

Burkina : 270 cas de violation des droits humains enregistrés en 2017

Share Button

Le ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique(MJDHPC) a ouvert vendredi, les travaux d’un atelier de validation du rapport 2017 pour réfléchir sur les 270 cas d’atteintes  et de violations des droits de l’homme enregistrés au Burkina Faso.

Selon la directrice de la protection contre les violations de droits humains Bernadette Kanazoé/ Ilboudo, le rapport de 2017 fait  état de deux cent soixante-dix(270) cas de violations des droits humains, enregistrés par les services en charge du ministère  de la MJDHPC.

D’après elle, parmi les cas enregistrés, on  dénombre cent quinze(115) cas relatifs  aux droits civils et politiques, cent quarante-trois (143) cas relatifs aux droits  socioéconomiques  et culturels ainsi que douze(12) cas pour les droits de la solidarité.

Mme Kanazoé s’exprimait Vendredi à Ouagadougou, au cours d’un atelier de validation du rapport 2017 sur les cas de violation des  droits humains au Burkina Faso.

Elle a précisé  que le ministère note une régression de l’ensemble des cas  par rapport en 2016 avec  quatre cent trois(403)  cas de violation enregistrés au  total.

«Cet atelier va permettre au ministère d’avoir la situation générale sur les violations des droits de l’homme  et de prendre des mesures appropriées pour lutter efficacement contre ce problème au Burkina Faso»,  a soutenu Bernadette Kanazoé/ Ilboudo.

Pour le secrétaire général (SG) du  MJDHPC, Théophile Sawadogo, le Burkina Faso s’est engagé dans la promotion et la protection des droits humains à travers plusieurs conventions de défense des droits  humains.

AIB

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.