Burkina: Hermane Yaméogo reste en prison




La décision de mise en liberté provisoire du président de l’UNDD qui aurait été signée par le juge d’instruction François Yaméogo est suspendue.

Le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire Alioun Zanré a interjeté appel de la décision de mise en liberté et a obtenu gain de cause. Herman Yaméogo devrait encore attendre deux semaines en prison à compter de la date de l’appel interjeté par le procureur militaire, avant de voir son dossier examiné par la chambre de contrôle. Arrêté puis incarcéré à la maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) dans le cadre du putsch du général Gilbert Diendéré, Herman Yaméogo y séjourne depuis plus de 8 mois.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.