Burkina: la nouvelle constitution sera adopté par la voie parlementaire.

Le Ministre de la justice vient d’annoncer que la nouvelle constitution du Burkina sera adoptée par voie parlementaire . L’adoption de cette nouvelle Constitution permettra au pays de passer à la 5e République.

En effet participant au 7è Congrès mondial contre la peine de mort qui s’est tenue du 26 février au 1er mars 2019 à Bruxelles, en Belgique, il a annoncé que « le projet de nouvelle Constitution comprendra l’abolition de la peine de mort et devrait être adopté en mars ».

Face à la polémique, le gouvernement qui s’était jusque là gardé de faire connaitre sa préférence vient de trancher : ce sera la voie parlementaire.

Il faut donc s’attendre à l’adoption du texte en conseil des ministres dans tous les prochains jours puis sa transmission à l’Assemblée nationale. 

En rappel le président de la CENI Newton Ahmed Barry avait annoncé dans un tweet que le référendum pour l’adoption de la nouvelle Constitution burkinabè etait prévu pour dimanche, 24 mars 2019.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.