Par voie de presse, l’Opposition politique burkinabè a appris avec désolation que le 15 juillet 2019, 11 personnes gardées à vue sont décédées dans les locaux de l’Unité anti-drogue (UAD) de la Police nationale, à Ouagadougou. L’Opposition politique présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et exige que justiceLa suite …..

Nouveaux rebondissement dans l’affaire désormais dite des 11 morts dans les locaux de l’Unité Anti-Drogue. Après le chef de la division anti-drogue le commissaire Richard Belem, suspendu de ses fonctions, c’est au tour de la directrice de police judiciaire, Nènè Amy Traoré/Ouédraogo,  d’être relevée de ses fonctions, selon nos confrères de Burkina24.La suite …..

Dans cette déclaration, le Syndicat  des avocats du Faso (SYNAF) réagit à l’affaire de 11 gardés à vue décédés à l’unité anti-drogue. Le 15 juillet 2019,  le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, par voie de presse, portait à la connaissance de l’opinion  publique  leLa suite …..

Dans un communiqué rendu public ce mardi, l’UNAPOL, organisation syndicale de la Police, indexe les conditions de détention des prisonniers. Dans la nuit du 14 au 15/07/2019 des gardés à vus ont trouvé La mort dans les locaux de l’Unité Anti-Drogue (UAD). Informé de la situation une délégation de l’UNAPOL s’estLa suite …..

Si les premiers résultats de l’enquête diligentée par les autorités burkinabè pour élucider les décès de onze personnes dans les locaux de l’Unité antidrogue à Ouagadougou ne sont pas encore connus, les autorités ont d’ores et déjà pris plusieurs mesures conservatoires. Une source proche du dossier évoque pour sa partLa suite …..

Selon une source bien introduite, la Chambre de contrôle de la justice militaire a tenu une audience en début de semaine sur le dossier du colonel Auguste Denise Barry. Elle aurait décidé de la mise en accusation de l’intéressé, qui devra donc passer en jugement. Interpellé le 29 décembre 2017,La suite …..

Le Projet de loi de prorogation de l’état d’urgence adopté ce jeudi 11 juillet par l’Assemblée nationale. Au cours des débats qui ont précédé ce vote, les députés dont Yahaya Zoungrana du CDP dit ne pas comprendre pourquoi la région du centre-nord ou la situation sécuritaire s’est fortement dégradée, entrainantLa suite …..